HomeContact
Presse
  Le SAMU vert passe la seconde 30/04/2008

Le SAMU vert passe la seconde

Après cinq ans d'expérience, le SAMU de l'environnement se dote d'un cadre légal et juridique à même d'assurer son développement. L'annonce a été faite hier par les fondateurs de ce service mobile d'analyses d'urgence, spécialisé dans la prévention et la détection des pollutions.


L'action s'élargie


Unique en France, il sera désormais chapeauté par une association réunissant des scientifiques et des représentants d'entreprises. «Ce nouveau cadre juridique va permettre d'avoir une action plus large et d'obtenir des moyens financiers», a souligné la présidente de la nouvelle entité Fabielle Angel, chercheuse à l'Inserm. Le SAMU de l'environnement a fait ses preuves notamment lors de la contamination au cyanure constatée en 2006 et en 2007 dans la rivière Moder.


Les diagnostiques s'établissent sur place


Son laboratoire, installé dans une camionnette, permet de diagnostiquer directement la pollution sur site. «Nos instruments peuvent analyser 150 paramètres. En cinq ans, nous avons fait une centaine d'interventions», indique le toxicologue Fariborz Livar­djani. Basé au centre antipoison de Strasbourg, le SAMU de l'environnement intervient à la demande des industriels comme des particuliers.


Source : 20minutes.fr

Retour à la  Presse
Entrez votre adresse email pour vous inscrire à notre lettre d'information :