HomeContact
Presse
  la création du «Samu de l'environnement» sont citées comme des priorités 14/01/2008

Marc Gentilini a été chargé, en tant que président de l'Académie de médecine, d'élaborer le deuxième plan national santé-environnement (PNSE II) qui couvrira la période 2009-2012. Le premier PNSE (2004-2008) ciblait 45 actions prioritaires visant à diminuer l'impact des facteurs environnementaux sur la santé humaine.



Cette deuxième phase s\'inscrit dans le cadre du Grenelle qui a fixé un certain nombre d'orientation. Le champ d'action est élargi aux nouvelles technologies, aux nouvelles pathologies, à l\'équité environnementale et à la santé au travail. Dans la lettre de mission rédigée par le ministère chargé de l\'environnement le 26 décembre 2007, la lutte contre le saturnisme, la généralisation des registres des maladies, et la création du «Samu de l\'environnement» sont citées comme des priorités. Un «plan santé-transport pour les véhicules», qui doit permettre un renouvellement accéléré des flottes, accompagnera également le PNSE II.



Ce plan sera élaboré en concertation avec les associations de protection de l\'environnement, des consommateurs et des familles, les représentants des employeurs et des syndicats, des élus, des personnalités qualifiées et les établissements publics concernés, dont l'Agence française de sécurité sanitaire de l'environnement et du travail (Afsset).



L'échéance de finalisation est fixée au début du dernier trimestre 2008. Mais dès fin janvier, Marc Gentilini devra remettre ses premiers travaux au ministre chargé de l\'environnement Jean-Louis Borloo. Ensuite, il aura jusqu\'au 15 mars pour rendre ses conclusions sur les évolutions réglementaires et législatives nécessaires. Ainsi, le gouvernement pourra intégrer les dispositions dans des décrets ou dans la loi de programmation du Grenelle.





Source Journal de l\'environnement 

 



Retour à la  Presse
Entrez votre adresse email pour vous inscrire à notre lettre d'information :