HomeContact
Presse
  A chacun son Samu. L’environnement aussi a ses urgences ! 21/01/2009

Parce que déplacer un laboratoire sur les lieux de la pollution permet d'en déterminer l’origine en moins de 24h et évite les risques d’un faux diagnostic, le toxicologue français Fariborz Livardjiani imagine en 1994 un « Samu de l’environnement ». Expérimenté par le CICR (Comité internationale de la Croix-Rouge) au Kosovo, une unité expérimentale est ensuite mise en place en 2003 dans la région strasbourgeoise.


Une équipe en alerte 24/24h


Un laboratoire mobile se tient prêt à intervenir en cas de suspicion de pollution et effectue sur place les analyses permettant d’identifier l’origine du problème. Et de préconiser la conduite à adopter. Une équipe d’astreinte composée de médecins et de techniciens se tient prête à intervenir 7/7jours et 24/24h, sur simple appel. En moins d’une heure, elle arrive sur les lieux du sinistre, aussi bien dans les entreprises que chez les particuliers ou en milieu naturel. Depuis son lancement, 120 interventions ont été menées dans des entreprises, chez des particuliers ou en milieu naturel [Plus Info]



Retour à la  Presse
Entrez votre adresse email pour vous inscrire à notre lettre d'information :